Chargement ...
Accueil / Non classé / Prolaxelle vous explique les complications possibles de la constipation

Prolaxelle vous explique les complications possibles de la constipation 0

La constipation cause rarement des complications ou des problèmes de santé à long terme. L’amélioration des conditions de vie, des compléments alimentaires naturels comme Prolaxelle et un traitement médical dans les cas les plus graves sont généralement suffisants pour évoluer vers la guérison. Cependant, si vous souffrez de constipation (chronique) à long terme, vous pourriez être plus exposé à certaines complications.

Le saignement rectal

L’effort continu pour faire passer les selles peut causer une douleur intense, un inconfort et des saignements rectaux. Dans certains cas, le saignement est le résultat d’une petite déchirure autour de l’anus (fissure anale), mais il est plus souvent causé par des hémorroïdes. Ces derniers sont des vaisseaux sanguins gonflés qui se forment dans le rectum inférieur et l’anus. En plus de saigner, les hémorroïdes peuvent aussi causer de la douleur, des démangeaisons autour de l’anus et des gonflements. Les symptômes des hémorroïdes se résorbent souvent après quelques jours, sans traitement. Cependant, des crèmes sont disponibles pour réduire les démangeaisons et l’inconfort.

Consultez votre médecin généraliste dès que possible si vous présentez un saignement rectal.

L’impaction fécale

La constipation à long terme peut augmenter le risque de fécalome, avec l’accumulation dans le rectum et l’anus de selles sèches et dures. Si vous souffrez d’un fécalome, il est très peu probable que vous puissiez vous débarrasser de vos selles naturellement. L’impaction fécale aggrave la constipation parce qu’il est plus difficile pour les selles et les déchets de sortir de l’anus, le chemin étant par définition obstrué. Le fécalome peut parfois entraîner un certain nombre d’autres complications, notamment :

  • L’inflammation du rectum ;
  • Une perte de sensation dans et autour de l’anus ;
  • L’incontinence intestinale ;
  • Le saignement de l’anus ;
  • Le prolapsus rectal, qui peut aussi se produire à la suite d’efforts d’évacuation répétés chez les personnes souffrant de constipation chronique.

Cet article informatif vous a été proposé par Prolaxelle des Laboratoires Phytosymbiose.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *